COMMUNIQUER AVEC LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES

OPTIMISER LA FISCALITÉ DES PLACEMENTS

Communiquer avec les institutions financières

Une personne décédée peut détenir des comptes au sein de plusieurs institutions financières.

Des comptes chèques, des CELI, des REER ou des FEER, des comptes de valeurs mobilières, etc.

Nous pouvons communiquer avec les représentants des institutions financières afin de nous assurer de l’intégralité de l’information requise aux fins des déclarations de revenus du défunt et de la succession.

Des décisions qui ont un impact sur la fiscalité ( et donc sur les impôts à payer) doivent souvent être prises rapidement. Il est important que les intérêts de la succession deviennent prioritaires dans cette prise de décision. Notre expérience nous permet de rapidement aiguiller le liquidateur et le conseiller en placements dans la bonne direction. Par exemple un long délai avant de créer un compte de courtage pour la succession afin d’y transférer les comptes enregistrés,  pourrait dans certains cas, coûter inutilement cher à la succession en lui faisant perdre les avantages d’une fiscalité avantageuse.

Nous pouvons aussi accompagner les liquidateurs lorsqu’ils doivent composer avec un important portefeuille de valeurs mobilières et qu’ils ont peu d’expérience en la matière. Les courtiers en valeurs mobilières vont pouvoir prodiguer des conseils relativement aux différents types de placements, mais il est important d’évaluer les impacts fiscaux et monétaires pour la suite du dossier de succession.  Lorsque le liquidateur est néophyte en cette matière, il apprécie généralement la présence d’une personne indépendante qui peut l’accompagner dans la transition de la gestion du portefeuille de placements.