LES BÉNÉFICIAIRES PRESSÉS
OU INQUIETS

INFORMER • RASSURER • MODÉRER

Les bénéficiaires pressés ou inquiets

Le règlement d’une succession c’est beaucoup de fiscalité, de la comptabilité, un volet légal et beaucoup de psychologie.

Les liquidateurs ont un rôle ingrat. 

Ils sont sous pression. La légende urbaine est parfois forte et les « conseils » du beau-frère qui dit (et croit) tout connaitre ne font qu’en rajouter.

 Non une succession ça ne peut pas se régler sur Google. 

Oui régler une succession c’est long. 

Il y a presque toujours au moins un bénéficiaire qui ne comprend pas pourquoi c’est long et pourquoi il n’a pas eu « son » argent trois semaines après le décès.

Nous connaissons bien ces situations. Lorsque les liquidateurs le souhaitent nous pouvons les aider à gérer ces situations. 

Nous le faisons toujours de façon courtoise, polie et ferme lorsque la situation le commande.

Parfois, les bénéficiaires sont juste trop pressés et ignorent la complexité du processus. Voici le genre de propos que nous pourrions tenir à un bénéficiaire un peu trop pressé :   « Notre rôle est de conseiller et d’appuyer le liquidateur lequel engage sa responsabilité personnelle.  Nous avons recommandé au liquidateur de ne pas procéder à des distributions avant d’en avoir l’autorisation de la part des autorités fiscales. »  Ce genre d’intervention permet souvent d’enlever de la pression sur le liquidateur.

Dans certaines situations notre rôle se limitera plutôt à rassurer des bénéficiaires plus inquiets que pressés; leur expliquer le processus et les raisons pour lesquelles il y a des délais.

Dans tout les cas, le liquidateur n’est pas laissé à lui même, il peut compter sur toute une équipe.